TTSO recrute !

TTSO
 
Si vous n’arrivez pas à lire correctement ce message, cliquez ici.
 
 
Mardi 18 avril 2017
Mercredi : beau mais froid (12°)
 
 
 
Si vous avez passé la journée à signer
 

2 hommes soupçonnés de préparer un attentat pour l'élection présidentielle arrêtés à Marseille. Fillon aurait été visé – La bourse commence à flipper : "Le CAC40 connaît sa plus longue phase de baisse depuis la semaine précédant l’élection de Trump" (Les Echos) – 25 prix Nobel d'éco (de Stiglitz à Tirole, autant dire qu'on couvre un spectre de pensée assez large) signent une tribune dans Le Monde défendant la construction européenne et s'opposant au programme de Marine LP.

 
 
Grand absent de la liste des Nobel : Paul Krugman (Nobel d'éco 2008), hyper critique de l'euro et ayant, par ailleurs, signifié son opposition à MLP.
 
 
 
L'autre élection
 

Donc, aujourd'hui, Theresa May déclare qu'elle va demander la tenue d'élections législatives au UK le 8 juin. Pourquoi ? Car elle a besoin d'une majorité plus large (330 conservateurs sur 650 sièges présentement) et surtout plus soudée qu'à l'heure actuelle pour négocier un Brexit qui s'annonce tricky. Est-ce un safe bet ? Si on en croit les sondages, les conservateurs ont une avance à 2 chiffres sur les travaillistes (divisés entre partisans de Corbyn et modérés).

 
 
D'un autre côté, demandez à Cameron, qui un an après avoir gagné les législatives a perdu le référendum sur l'appartenance à l'Europe, s'il faut croire les sondages...
 
 
 
 
Ça serait vraiment dommage de tout gâcher
 

Le FMI publie aujourd'hui ses prévisions de croissance pour 2017 et 2018 et, pour changer, il est optimiste ! Quasiment pour la première fois depuis le début de la crise, il revoit ses estimations à la hausse (3,5% en 2017 vs 3,1 en 2016 et 3,6% en 2018). Il intitule même sa note "Un nouvel élan ?" (notez le point d'interrogation tout de même). Principaux leviers de la croissance : dépense publique aux US (relance Trump)...

 
 
… et surtout, redémarrage des pays émergents (Asie). Tout le monde devrait en profiter, même la France (1,4% de croissance en 2017, +0,01 point vs ancienne prévision. Oh yeah !) Ça serait dommage de tout gâcher.
 
 
 
 
 
 
TTSO recrute !
 

A dire vrai, les belles promesses de baisse du chômage des candidats, on y croit moyen. Aussi, la question de l'emploi, on a décidé de la résoudre nous-mêmes !

Pour ce faire, TTSO a décidé de recruter un/e collaborateur/trice.

Sa mission : veille internet (repérer les sujets, faits et chiffres qui vont nourrir la newsletter du soir) à 80%, piloter des projets de développement de TTSO à 20%.

Le profil : bien connaître/aimer TTSO (!!), être curieux/avoir de l'intérêt pour l'actu, être meilleur que nous en réseaux sociaux (pas hyper dur). Anglais & internet literacy indispensables. 0 à 5 ans d'expérience pro. Sciences-Po ou école/expérience de journalisme welcome, mais pas du tout obligatoires. Le poste est à Paris. Voilà, vous savez tout.

Ça vous intéresse ? Vous connaissez quelqu'un qui a le bon profil ? Vous voulez nous confier vos enfants ? On attend mail + CV à editeur@timetosignoff.fr. A nous deux le chômage !

 
 
 
Moniwan : join the club
 

Pourquoi attendre pour jouir ? Si tant est qu'elle existe, la justification de la patience n'a pas cours chez Moniwan. Là où les SCPI imposent un délai de 1 à 6 mois entre la date de votre investissement et le versement de vos premiers revenus, Moniwan peut vous permettre de gommer tout ou partie de ce "délai de jouissance". C'est l'avantage Monigo : vous percevez des revenus dès le mois suivant votre souscription. Pourquoi attendre pour join the club ?

 
 
Estimez votre investissement et vos revenus sur le simulateur de MONIWAN
 
 
 
 
La Q de la semaine
 

On vous en parlait hier : pour 30% des femmes, regarder du porno sans son/sa partenaire = le/la tromper. Sur cette question (fondamentale), on aimerait votre opinion. Par sexe. Donc, si vous êtes une lectrice adorée, répondez ici. Si vous êtes un lecteur (également cher), éclairez-nous là.

 
 
Résultats de la Q précédente : Avez-vous déjà fait un rêve érotique impliquant votre boss ? Oui (et c'était formidable) : 36% ; Oui (et c'était un cauchemar) : 3% ; Non (mais ça ne me déplairait pas) : 7% ; Non (et je préfère encore ne pas fermer l'œil de la nuit !) : 54%.